30 nov. 2013

Liste de seize mille militaires Français...

...ou au service de la France, faits prisonniers de guerre de 1810 à 1814 et qui sont morts en Russie, en Pologne et en Allemagne, suivis d'une autre liste de militaires encore vivants en Russie.

Cette liste, dans laquelle se trouve des Alsaciens*, a été édité en 1826 par le sieur Mehliss, notaire royal à Hemmendorf dans le Bade-Wurtemberg en Allemagne.

Deux types de listes sont publiées dans cet ouvrage : l'une comportant les noms, prénoms et lieux de naissance (décès en Allemagne), l'autre les seuls noms et prénoms (Allemagne, Russie, Pologne). La première liste n'est pas classée, ni par ordre alphabétique ni par ordre géographique.


Le lien vers le document sur Gallica, la bibliothèque numérique de la Bibliothèque Nationale de France.
*Voir également ma liste des militaires du Bas-Rhin sous le 1er Empire.

3 commentaires:

  1. Dommage, c'est un peu le bordel ce bouquin, pénible à exploiter dans l'état!
    Mettre tout ce truc dans une base de donnée ne serait pas un luxe :)
    Qui a un bon OCR?




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour elsasserwurtzel,

      Le sieur Mehliss a dû faire avec les moyens de l'époque, mais c'est grâce à ce genre de liste que nous pouvons parfois retrouver un ancêtre égaré!
      Voici un lien avec une liste de logiciels OCR, si tu veux t'amusé...
      http://www.wondershare.fr/pdf/meilleur-5-ocr-apps-gratuit.html

      Supprimer
    2. Les arguments que développe l'écrivain dans la première partie ne plaident pas en sa faveur ;) Merci, mais je n'ai pas le temps de tester pour trouver un bon modèle (Ceux dans la liste sont pour Windows et je boycotte ce système instable et peu performant et ciblé par la majorité des virus )
      Il en existe pour mon système d'exploitation (linux) mais également en utilisation "online" qui conviennent à toutes les plateformes.

      Il faut quelqu'un qui a l'habitude d'en utiliser autrement, ça prend plus de temps de tester que de recopier à la main ce qui serait contre-productif.

      Supprimer